Voici un des chants dont j'ai retrouvé trace dans les documents du grand-père sur la photo ci-dessous, tapé à la machine (il y a 2 versions preque identiques).

IMG_0940_chant

« Allons en Ethiopie » (air allons à Messines)

Refrain :

Allons en Ethiopie

Crever d’dyssent’rie

Allons à Gambela

Libérer les Gallas

I)                   Nous étions moins d’huit cents
Qui partîmes en coup d’vent
D’Juba à Malakal
On dormit peu et mal

II)                 Dix jours après l’départ
Une partie sans retard
S’empare presque d’Saio
En lui tournant le dos

III)              Mais on remit les boules
« C’est tout cuit »dit la foule
On est r’çu au canon
« Sans importance » dit l’colon

IV)              L’24 tout l’bataillon
Saut’au d’ssus des mamelons
Et perd ses bilokos
Devant Dembidollo

V)                Ce jour là la première
Eut le feu au derrière
L’bataillon en pagaille
S’noya dans la Bortai

VI)              Pour protéger sa route
L’grand Q.G. en déroute
S’cacha derrière Dumont
Qui fit couper le pont

VII)           Ensuite couvert de gloire
De sarnes et victoires
Nous conquîmes l’Enfilo
Patrouillant sans repos

VIII)         Par un savant repli
Sous les vues de Mogi
On remplac’l’bataillon
Par un demi p’loton

IX)              Enfin rev’nu d’vacances
Gilliaert avec sa panse
Arriva just’un soir
Pour recueillir la gloire

X)                 Nous revînmes moins d’400
Perclus, rhumatisants
Avec des pieds d’facteur
Et des troubles du cœur

XI)              Voilà la belle histoire
D’une bande de poires
Qui vint user ses os
Dans l’Galla-Sidamo

Je ne comprends pas le mot mis en vert "sarnes" et si un ancien d'Afrique pouvait me dire s'il y a faute d'orthographe ou si ce mot a une signification particulière ....cela serait très gentil.

JJ